Union Congolaise des Femmes des Médias - Ucofem

Kongo central : les femmes des médias appelées à véhiculer la bonne information sur la Covid19

À Boma et Matadi dans la province du Kongo Central, l’Union congolaise des femmes des médias (Ucofem) rappelle aux médias la nécessité de véhiculer la bonne information sur la Covid19.

“On est tous concerné. Personne peut dire que suis à l’abri de la pandémie. N’oublions pas que la province du Kongo central est la deuxième province la plus touchée en RDC après Kinshasa. Nous femmes des médias, apportons notre petite contribution et faisons circuler la bonne information en cette période de crise sanitaire afin de contrer les fausses rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux” a dit Anna Mayimona, directrice exécutive de l’Ucofem.

Dr Goeth Makindu, médecin chef de zone de Matadi prévient en ce terme :

La prévention demeure la seule arme efficace contre le coronavirus. Quand j’ai le masque, cela empêche de contaminer l’autre d’autant plus qu’en parlant, il y a des gouttelettes de salive qui sortent. Respecter les gestes barrières s’avèrent tres importants dans la prévention du coronavirus”.

Madeleine Mbungu, directrice provinciale et Anna Mayimona directrice exécutive

Outre les infox, Madeleine Mbungu, directrice provinciale de l’Ucofem Kongo Central affirme que le Coronavirus provoque aussi des violences basées sur le genre.

Nous devons non seulement sensibiliser la population sur les dangers du coronavirus mais aussi sur les répercussions qu’entraînent cette maladie sur le plan socio-économique. Et il y a beaucoup de femmes qui sont victimes des violences domestiques, car les hommes, habitués à sortir, sont constamment à la maison. Et l’Ucofem en tant qu’organisation de femmes ne peut pas se taire face à cette situation’’, argumente-t-elle.

À Matadi, la séance de sensibilisation aux dangers de la COVID19 s’est tenue le samedi 11 juillet 2020 après l’étape de Boma.