Productions

C’est depuis 2006  que l’Ucofem s’intéresse  de près à la situation du « genre » au sein des maisons de presse ainsi qu’à la représentativité de la femme dans les médias. C’est à ce titre qu’elle mène des études de monitorage presque tous les deux ans pour relever l’image de la femme à travers les médias et s’assurer de l’égalité des sexes dans le traitement des contenus médiatiques. Nos efforts  impliquent aussi la réduction des écarts entre les hommes et les femmes dans la gestion du personnel au sein des entreprises de presse.Les rapports de monitoring permettent de faire un état des lieux du genre dans les médias et évaluer les progrès réalisés dans l’application des instruments juridiques protégeant les droits de la femme à tous les niveaux.

UCOFEM – Monitoring sur le genre dans les médias– Rapport de 2016_B

UCOFEM – Monitoring 2013-version du 22 novembre 2013

FERES

En Juin  2014, Ucofem a produit le répertoire des femmes ressources en RDC, FERES, un outil combien important et nécessaire pour les journalistes et les partenaires travaillant dans la défense et la promotion des droits des femmes.

Appuyé par INTERNEWS,  la production de ce répertoire de près de 2000 contacts des femmes ressources en RDCest un vieux rêve de l’UCOFEM dont les données ont été collectées dans sept provinces pour à savoir : la province du Nord Kivu où l’Ucofem a travaillé avec les moyens du bord, les provinces des deux Kasaï, le Katanga, le Bandundu, le Bas Congo et la ville de Kinshasa. Ce répertoire livre aux medias une base des données de 2000 femmes ressourcesen élargissant le carnet d’adresses des professionnels des médias congolais pour permettre aux femmes de s’exprimer davantage dans les médias.   FERES a été distribué à Kinshasa et dans les sept autres provinces où les contacts des femmes ont été collectés. Ucofem_-_Annuaire_FERES_novembre_2013

FEUILLETON « ET L’HOMME ET LA FEMME »

A travers son projet « Améliorer la prise en compte du genre dans les médias en RDC » Ucofem a produit un feuilleton : « Et l’homme et la femme » dans les quatre langues nationales, lingala, kikongo, tshiluba et kiswahili. Ce feuilleton radiophonique de 20 épisodes visait à sensibiliser la population congolaise sur l’égalité des sexe et était diffusé par une dizaine de radios tant communautaires que commerciales.

La diffusion du feuilleton « Et la femme, et l’homme » avait  coïncidé avec la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme 2014 et avait été assurée par les radios locales dans différentes villes : les villes de Kikwit, Boma, Matadi, Kananga, Mbuji-Mayi, Lubumbashi et Goma .a la suite de cette production des clubs d’écoute  ont été organisés à Kananga …