Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse

Les professionnels des médias unis dans une marche de santé en marge de la journée mondiale de la liberté de la presse

Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse
Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse

Toute la presse congolaise s’est donné rendez-vous ce 1er mai 2018 à la place de la gare pour une marche de santé jusqu’au siège du Centre des Ressources des Médias, en marge de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée le 03 mai de chaque année. 

A l’initiative de l’organisation « Journaliste En Danger », l’Union Congolaise des Femmes des Médias et l’Union Nationale de la Presse du Congo, les journalistes de la ville de Kinshasa ont participé massivement à cette marche de santé, une manière d’adhérer au thème retenu cette année par l’Unesco qui est « Médias, Justice, Etat de droit : les contrepoids du pouvoir ».

De la gare centrale de la Gombe en passant par le boulevard du 30 Juin et le rond-point Socimat pour déboucher au siège du Centre de ressources pour les médias, les journalistes – hommes et femmes – ont voulu, dans une ambiance détendue, réaffirmer le pouvoir des médias dans l’organisation d’élections libres, transparentes et apaisées.

Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse
Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse

Accompagnant les journalistes, le professeur Malembe Tamandiak, Recteur légendaire de l’Ifasic et présent à la marche, a invité vivement les chevaliers de la plume à promouvoir l’intérêt général et le droit de la démocratie. « Vous ne pouvez pas assumer cette profession, si vous n’êtes pas libres. Vous devez avoir la confiance en soi, ne pas vous autocensurer de peur des contraintes qui pèseraient sur vous. Car, le monde va vous juger à partir des informations que vous diffuserez », a-t-il souligné.

Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse
Marche de santé en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse

La Directrice exécutif de l’Ucofem, Mme Anna Mayimona n’a pas manqué de relever le fait cette marche a prouvé la solidarité entre professionnels des médias. « Ensemble, nous sommes forts », a-t-elle déclaré.