La campagne 16 jours d’activisme, voici le thème national ; «La jeunesse congolaise, « dressez-vous contre la discrimination et le viol »

C’est le lundi 25 novembre que les activités de la campagne “16 jours d’activisme pour mettre fin à violence faite aux femmes ont été lancées à Kinshasa, par la ministre d’État chargée de genre, famille et enfant, Beatrice Lomeya en collaboration avec ONU Femmes/RDC. «La jeunesse congolaise, dressez-vous contre la discrimination et le viol » est le thème choisi par la RDC.

Cette campagne, d’après la ministre, vise à atteindre « zéro cas des violences faite à la femme tel qu’envisagé d’ici l’horizon 2030 ».

lancement des activités de 16 jours d’activisme pour lutter contre la violence faite aux femmes.

Pendant cette période, le gouvernement congolais en collaboration avec les organisations féminines vont sensibiliser les différentes couches sociales à dénoncer les violences faites à la femme.

Pour la ministre du genre, famille et enfant, le gouvernement va dans les prochains jours mettre en place la création d’un fond des victimes de guerre et celles des violences faites aux femmes.

Dans cette même idée, l’union congolaise des femmes des medias invite la population Kinoise et celle de la république démocratique du Congo à dénoncer les violences. Et que justice soit rendue à toutes les filles et femmes victimes de viol.

16 jours d’activisme pourquoi?

Les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes est une campagne internationale annuelle qui débute le 25 novembre avec la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et s’achève le 10 décembre, avec la Journée des droits de l’homme.

En soutien aux 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes, une initiative de la société civile, la campagne « Tous UNiS, d’ici à 2030, pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes » (campagne « Tous UNiS »),  d’António Guterres, secrétaire général des Nations Unies, préconise la prise de mesures à l’échelle mondiale pour sensibiliser, encourager les efforts de plaidoyer et partager les connaissances et les innovations.

La Campagne « Tous UNiS » appelle toute personne, quelles que soient ses origines, à s’informer et à lutter contre l’omniprésence de la culture du viol.

la ministre du genre, famille et enfant lors du lancement des activités de 16 jours d’activisme

La campagne de 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes a été lancée en 1991 par des activistes au Women’s Global Leadership Institute, cette campagne est organisée chaque année par le Center for Women’s Global Leadership. Elle fait office de stratégie d’organisation pour les particuliers et les organisations du monde entier, en vue de la promotion et de la prévention et l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles.

 

 

Aujourd’hui , la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent.