Kinshasa : les journalistes formés sur la couverture médiatique d’un procès pour crime international

Débutée le 04 décembre dernier, la formation des journalistes sur la justice pénale en matière de crimes internationaux et la couverture médiatique d’un procès pour crime international organisée par RCN Justice et Démocratie dans le cadre du programme « soutenir les efforts de la lutte contre l’impunité en RDC » financé par l’union européenne avec l’appui technique de TRIAL international et de Search for Common Ground, s’est clôturée le mercredi 11 décembre 2019 au centre d’études pour les actions sociales (Cepas) à Kinshasa.

Heureuse de participer à cette rencontre, Laetitia Mvuemba, membre de l’union congolaise des femmes des médias remercie les organisateurs et se dit prête à couvrir un procès pour crime international.

« Cette formation m’a permis de comprendre comment lors d’un procès qu’il s’agit de celui pour crime international et bien couvrir cela. Je remercie donc les organisateurs et que cette initiative ne s’arrête pas ».

Pendant les 6 jours de formation, quelques journalistes de Kinshasa ont été outillés sur les notions en rapport avec les éléments juridiques et compétences juridictionnels en matière des crimes internationaux (…) et la couverture médiatique des procès pour les crimes internationaux.

les membres de l’Ucofem à la clôture de la formation avec RCN Justice et démocratie, le 11 décembre 2019

Avant Kinshasa, la formation s’est tenue à Goma avec les journalistes de Bukavu, Sud-Kivu et ceux de la ville de Goma, dans le but non seulement de les outiller mais soutenir la médiatisation des enquêtes et des procès pour crimes internationaux afin que la population soit informée des avancées  et des enjeux des procédures judiciaires.

Financé par l’Union européenne pendant 3 ans, le projet « Soutenir les efforts de la lutte contre l’impunité en République démocratique du Congo » a pour objectif de renforcer l’accès à la justice des personnes et communautés victimes de crimes internationaux.

Dans cette expertise de RCN-JD en collaboration avec son partenaire l’union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), le travail de lutte contre l’impunité des crimes internationaux de la justice congolaise sera diffusé et débattu au sein de la société. Plusieurs activités sont prévues pour renforcer les compétences des médias et fiabiliser les informations diffusées sur les procès pour les crimes internationaux. Aussi, renforcer les connaissances des personnels de RCN-JD et UCOFEM pour la mise en œuvre efficace des activités du projet.