Mbuji Mayi : un Mémoire qui analyse la compagne #droitsegauxpourtous

l’Union congolaise des femmes des médias Kasaï oriental a été honorée ce vendredi 14 juillet 2017. Une de ses membres a défendu une étude scientifique en communication des organisations. Le Mémoire défendu par Madeleine Muadi  Kashiba, étudiante à l’Université officielle de Mbujimayi (Uom) et directrice des programmes de  RTOP, s’intéresse de près aux messages diffusées tout au long de la campagne en ligne sur les droits des femmes sur la page Facebook de l’Union Congolaise des femmes des médias, ucofem.

Le sujet du travail de fin d’études intitulé « Parole des femmes dans l’espace public-Analyse pragmatique du discours de l’UCOFEM« , lui a valu la mention Grande distinction. Ce succès qui a été partagée par l’équipe de l’UCOFEM Kasaï oriental  mobilisée pour l’encourager sous la houlette de Maguy Masanka, Directrice provinciale de l’ucofem kor qui se dit fière de voir ce travail graver le nom de l’ucofem dans les annales de l’UOM.

Pour rappel, cette campagne dénommée #droitsegauxpourtous est une initiative conjointe menée par trois structures partenaires à savoir, l’union congolaise des femmes des médias, Ucofem, la Ligue des femmes congolaises pour les elections, Lifce et le cadre de concertation de la femme congolaise, Cafco avec l’appui de l’ong internationale Internews.

Cette campagne d’une durée de 5 mois en ligne lancée  depuis le 8 mars 2017 a pour cible la femme et la jeune fille et vise à impliquer ces dernières à participer dans les débats démocratiques. a ce jour, elle a atteint plus de 26 396 mentions  j’aime, 725 commentaires  et 3760 . Les organisatrices de la campagne se disent très heureuses d’avoir atteint plus que les résultats escomptés.